Comment choisir et poser une porte d’entrée ?

Comment choisir et poser une porte d’entrée ?

Il arrive un temps où votre porte d’entrée n’est plus que l’ombre d’elle-même : vieille, en mauvais état, avec une esthétique douteuse… si c’est votre cas, c’est le moment d’en changer ! Vous ne savez pas vraiment comment vous y prendre ? Travaux Manuels vous explique tout.

Comment bien choisir sa porte d’entrée ?

Tout d’abord, faites en fonction de vos goûts : c’est là le conseil le plus simple que nous pouvons vous donner. A quoi bon regarder les portes en bois si vous adorez les portes en aluminium ? Concentrez-vous donc sur un matériau qui vous plaît et appréciez les différents design, cela vous permettra de faire du tri et de trouver plus facilement la porte de vos rêves.

De plus, votre porte doit vous protéger contre les tentatives d’effraction. Il vous faut donc choisir un dispositif performant et robuste, tant au niveau de l’épaisseur des panneaux qui composent la porte qu’au niveau de sa serrure. L’épaisseur des panneaux est un bon indice de robustesse, faites-y attention. Quant à la serrure, faite le choix d’une porte avec serrure multipoints, car ce sont les plus efficaces sur le marché. Vous pouvez également vous tourner vers une serrure motorisée multipoints qui est dotée d’un système de verrouillage/déverrouillage électronique.

Enfin, dernier point auquel il faut faire attention : le coefficient de transmission énergétique ou l’indice Ud (c’est la même chose) de votre porte. En effet, une nouvelle porte doit vous offrir une meilleure isolation thermique et ainsi faire baisser votre facture énergétique. Plus cet indice est faible, plus l’isolation est importante. En plus, une porte avec un indice Ud inférieur ou égal à 1,7 vous donne droit au Crédit d’Impôt Développement Durable de 30%. Attention cependant aux fabricants mettant en avant un indice « Up » : celui-là n’est pas fiable.

Comment poser une porte d’entrée ?

porte

Une porte d’entrée est composée d’un battant, d’un dormant, d’un tableau, de ses éléments de serrure et de ses profils de finition. Pour une sécurité maximale, votre porte doit être scellée dans la maçonnerie. Voici comment faire.

Tout d’abord, préparez votre porte : vérifiez ses dimensions par rapport à votre ancienne porte puis protégez le sol avec du carton ou une bâche. Ensuite, vous pouvez mettre en place le dormant. Placez le dormant sur le tableau puis vérifiez avec un niveau à bulles que tout s’intègre correctement, puis marquez la bonne position du dormant. Retirez ensuite le dormant.

Une fois ces préparations établies, vous devrez fixer votre dormant dans la maçonnerie. Pour cela, équipez votre dormant de ses quatre pattes de fixations et dégagez autour de ces pattes pour atteindre la maçonnerie du mur. Percez sur vos marquages, glissez un tamis dans chacun des trous, injectez votre produit de scellement chimique et enfoncez-y une tige filetée. Présentez à nouveau votre dormant et boulonnez les pattes aux tiges filetés.

Ensuite, vous pouvez monter votre porte : procédez au montage du barillet dans la porte, présentez le battant, montez-le sur gonds puis vérifiez la bonne ouverture de la porte. Si tout va bien, vous pouvez combler les trois de maçonnerie avec du mortier et une truelle. Une fois le mortier sec, réalisez l’étanchéité : utilisez du mastic d’étanchéité et déposez un joint sur le pourtour en périphérie de la porte. Lissez avec les doigts : c’est fini !

Attention, une porte d’entrée nécessite une pose de qualité. Si vous pensez ne pas avoir les compétences nécessaires, faites appel à un professionnel.